Pourquoi évacuer les eaux pluviales loin de chez vous alors qu’elles peuvent s’infiltrer utilement dans votre jardin ?

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


L’infiltration lente des eaux de pluie dans le sol permet de reconstituer les eaux souterraines, ce qui en plus de favoriser le cycle naturel de l’eau, permet de réaliser des économies d’arrosage.

Une nouvelle génération de récupérateur d’eau vient de voir le jour. Des blocs, issus de matériaux naturels, stockent temporairement l’eau de pluie pour ensuite la libérer progressivement dans le sol.

L’eau récupérée va s’infiltrer progressivement dans la terre à travers les parois verticales et le fond des blocs afin d’obtenir une surface d’infiltration optimale : 94% de capacité de rétention utile contre une moyenne de 25% pour les systèmes d’infiltration classiques (soit 112 litres/bloc).

L’eau s’écoule à travers des drains perforés, intégrés aux blocs, qui favorisent l’infiltration et contribuent à une irrigation homogène.


Le récupérateur d’eau se connecte facilement au système existant, gouttières de toiture, de garage etc. Les eaux collectées sont alors directement dirigées vers les blocs de rétention via le regard de visite.

Quelle que soit la superficie et la configuration de son terrain, tout particulier peut installer le système chez lui sans problème. Si la profondeur du jardin n’est pas suffisante, il est possible d’installer deux lignes de blocs parallèles, distantes d’au moins 2 mètres.

Une installation simple et rapide en plusieurs étapes :

1) Creusez une tranchée au fond parfaitement égalisé.

2) Installez le regard de visite et connectez le au système de drainage actuel.

3) Déposez les blocs en veillant à ce qu’ils soient bien alignés. Sortez la conduite de passage avant du premier bloc de 6 cm afin de la raccorder au regard de visite.

4) Posez le 2ème bloc à la suite du 1er puis tirez à nouveau la conduite de passage afin de les connecter entre eux. Répétez l’opération autant de fois qu’il y a de blocs.

5) Fixez le bouchon d’extrémité en bout de la ligne de blocs.

6) En cas de raccordement au réseau public, il est conseillé de poser un clapet anti-retour pour éviter tout risque de refoulement.

7) Remblayez et damez soigneusement.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »