La sécurité du tunnel du Puymorens fait peau neuve

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:


Le tunnel du Puymorens est situé sur la RN 20. Il s’agit d’un axe stratégique qui permet de relier les départements de l’Ariège et des Pyrénées-Orientales et s’avère être, en hiver, le seul accès lorsque le franchissement du col du Puymorens, à plus de 1 900 mètres d’altitude, devient impraticable en raison de la neige.

Cet ouvrage ouvert au trafic en 1994 ne répond plus à la règlementation française actuellement en vigueur sur la sécurité des tunnels routiers. Un ambitieux programme de travaux de modernisation des infrastructures de sécurité a été engagé et a pour objectifs :

  • d’augmenter les possibilités d’évacuation des usagers,

· de faciliter l’accès pour une intervention plus rapide des secours ;

· d’assurer la protection au feu des abris et des galeries d’évacuation ;

· d’améliorer le système de ventilation;

· de renforcer et rénover les systèmes de vidéo-protection et de détection automatique d’incidents.

Une partie de la gaine de ventilation actuelle a été réaménagée en galerie d’évacuation. Afin de permettre l’évacuation des usagers dans les meilleurs conditions, il est impératif d’isoler thermiquement les cloisons de la gaine de ventilation afin d’en garantir la stabilité structurelle. C’est pourquoi, 45 000 m² de plaques PROMATECT®-T de Promat ont été nécessaires pour la protection thermique de niveau N2 (HCM 120) en sous-face de la dalle béton, qui sépare la zone trafic de la zone de ventilation. 20 000 m² supplémentaires de ces mêmes plaques ont permis de protéger au feu la structure dans la gaine de désenfumage et surtout de permettre l’abaissement de température nécessaire au niveau de la gaine d’évacuation créée.

Neuf abris de sécurité ont également été percés tous les 400 mètres et sécurisés grâce à des plaques PROMATECT®-T de 30 mm, et deux autres abris, déjà existants, ont vu leur aménagement modifié ainsi qu’une protection au feu renforcée. Le cloisonnement au feu permet à ces refuges d’accueillir les naufragés de la route en attente des secours pendant 120 minutes. Reliés à la gaine d’évacuation par le biais d’escaliers, ils assurent l’évacuation vers l’air libre.

Enfin, 600 m² de PROMATECT®-T ont été utilisés pour l’encoffrement et la protection de niveau N3 (HCM 120 et EI 240) des chambres de tirage abritant les câbles haute tension du tunnel, afin que le feu ne puisse pas se propager par leur intermédiaire et que l’ensemble des équipements, tels que l’alimentation électrique des systèmes de mise en protection du tunnel ou les liaisons de télécommunication etc., puissent continuer de fonctionner en cas d’incendie.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »